LE CHOU DANS L’ALIMENTATION D’HILDEGARDE DE BINGEN

Le chou dans l’alimentation
d’Hildegarde de Bingen

Aujourd’hui, je regarde d’un peu plus près si le chou doit réellement être présent dans une alimentation santé & plaisir. je vous parle de la place du chou dans l’alimentation d’Hildegarde de Bingen.

Le chou dans l'alimentation d'Hildegarde de Bingen
Le chou un aliment qui me veut du mal ?
Avant de commencer, je vous rappelle que je ne suis pas médecin. Mon rôle de naturopathe est de vous prodiguer des conseils en soutien ; votre pathologie quelle qu’elle soit doit être traitée par un médecin. Voilà c’est dit, je le répèterai à chaque vidéo afin d’éviter tout malentendu.

Aujourd’hui je vais vous parler d’une grande famille celle des crucifères également appelée brassicacée autrement dit des choux ! Les plantes appartenant à cette famille botanique ont leurs fleurs à 4 pétales disposées en croix d’où leur nom !

Mais quel drôle de sujet, me direz-vous ! Et bien vous allez être surpris !

Le chou, une vedette

Les choux tiennent une bonne place sur nos étales d’hiver en concurrence avec les cucurbitacées. J’ai noté 43 espèces et variétés de choux différentes ! Sans compter qu’il a maintenant une place d’honneur chez les fleuristes !

Qui, à l’approche de la saison froide, n’a pas eu envie d’une bonne potée ou d’une choucroute ?

Je trouve que, depuis quelques années, ce légume a été mis vraiment à l’honneur par les médecines naturelles et les adeptes de l’alimentation saine. J’ai même trouvé qu’on l’appelait « le médecin du pauvre ».

Par curiosité, j’ai tapé « chou » dans la barre de recherche de mon navigateur et j’ai obtenu 80 600 000 résultats ! Vous voyez, on en cause !

Il est donc quasi-impossible de faire l’impasse sur ce légume hivernal.

Chou : les bienfaits avancés par la diététique moderne

Si la diététique moderne est si séduite par les choux, c’est qu’elle leur confère un certain nombre de bienfaits :

🥦 Le chou est peu calorique : 25 calories pour 100 g

🥦 Le chou est riche en fibre : il donne une bonne satiété

🥦 Le chou a un indice glycémique bas (15)

🥦 Le chou contient de la vitamine C. C’est important en hiver car cette vitamine contribue à booster notre système immunitaire

🥦 Le chou est riche en minéraux : potassium, calcium, magnésium, manganèse. Ce qui lui confère une action basifiante

🥦 Le chou contient des vitamines B9 et B12 importantes pour prévenir les maladies cardio-vasculaires

🥦 Le chou contient des omégas 3, ces bons gras que l’on recherche, qui aident à fluidifier le sang et à diminuer le taux de triglycérides

🥦 Le chou contient de la vitamine K qui joue un rôle dans la coagulation du sang et dans la santé des os.

Bien sûr la teneur en ces différents nutriments dépend de la variété du chou ; la teneur en vitamine C d’un chou-rouge ou d’un chou-fleur est bien différente.

En plus de toutes ces qualités, le chou est un aliment bon marché et facile à cultiver !

Voilà un aliment phare de l’hiver bien sous tout rapport ! En êtes-vous si sûr ? Et s’il y avait un mais ?

Le chou dans l’alimentation d’Hildegarde de Bingen

Voyons maintenant ce qu’Hildegarde pense de cette soi-disant vedette ! Je lui cède la parole :

Le chou, le chou frisé et le chou rouge sont de nature humide, tandis que le chou pommé est un peu plus froid que chaud, et de nature à peine sèche, et ils poussent tous grâce à l’humidité de la rosée et de l’air. C’est pourquoi ils ont, en quelque sorte, des forces et des viscères ; et leur suc est à peu près inutile ; »

Bon s’ils sont juste inutiles, ce n’est pas si grave d’en manger. Mais attendez, elle continue :

ils provoquent chez l’homme des indispositions et ils blessent les entrailles fragiles. Les hommes en bonne santé qui ont des veines solides et qui ne sont pas trop gras peuvent, s’ils en mangent, les dominer par leur force ;

Vous voyez qu’Hildegarde prend, comme souvent, la peine de faire des distinctions entre personnes bien portantes et les personnes malades afin de modérer son propos. Et donc elle continue :

mais ils sont nocifs à ceux qui sont gras, car leur chair est remplie de suc, et s’ils en mangent, il leur fait autant de mal qu’aux gens malades.

Ensuite elle rajoute une phrase comme si elle répondait à des personnes qui lui disent « oui mais si on le prépare comme ceci ou si on le fait cuire comme cela ». Ecoutez ce qu’elle répond :

Cuits dans le fricot et avec de la viande, ils sont nocifs et augmentent les humeurs mauvaises plus qu’ils ne les diminuent. »

Physica – Le livre des plantes Chapitre LXXXIV

Ça a le mérite d’être clair ; elle ne réhabilite ni la potée, ni la choucroute, ni aucune façon de manger du chou !

Je sais que cette position d’Hildegarde en déçoit plus d’un, mais vraiment vous pouvez lui faire confiance, Hildegarde sait ce dont elle parle.

Si, comme moi, vous avez les intestins délicats, vous n’êtes pas du tout surpris qu’Hildegarde déconseille les choux : vous avez fait l’expérience qu’ils vous incommodent, qu’ils provoquent des flatulences et des gaz.

FODMAP

Les choux apparaissent dans la liste des FODMAPs (Fermentable – Oligosaccharides – Disaccharides – Monosaccharides – And – Polyols). Ce sont des glucides spécifiques, peu ou pas digestibles. Ils arrivent donc presque intacts dans nos intestins où ils nourrissent certaines bactéries du microbiote. Voilà pour faire court.

Les choux contiennent 2 de ces glucides : du fructane (polymère du fructose) et du polyol dans le chou-fleur(glucide sans sucre).

💪 Donc si on est en bonne santé, on peut effectivement bien tolérer ces glucides qui servent de prébiotique à notre microbiote et tout se passe bien pour nous.

🛌 Mais si on est malade, si on est faible et bien ces FODMAPs vont effectivement créer du désordre dans nos intestins et troubler la digestion. Et vous savez que sans une bonne digestion qui nous permet de bien assimiler ou de fabriquer tous les nutriments dont notre organisme a besoin, il n’y a pas de bonne santé. CQFD

Les choux dans l’alimentation d’Hildegarde de Bingen – En bref

  • Si vous êtes en bonne santé
  • Si vous avez une bonne digestion
  • Si vous avez un système digestif qui fonctionne bien
  • Si vous ne souffrez pas de surpoids

Libre à vous de consommer des choux de temps en temps ; vous saurez les « dominer » pour reprendre l’expression d’Hildegarde

  • Si vous avez un système digestif malade, faible quelle qu’en soit la raison
  • Si vous êtes intolérant aux FODMAPs
  • Si vous souffrez d’une quelconque maladie
  • Si vous souffrez de surpoids

Il vous est fortement conseillé de ne pas consommer de choux ; ils ne pourraient que vous nuire et aggraver votre état de santé.

N’hésitez pas à me laisser votre question en commentaire et je vous répondrai dans une prochaine parution ! Surtout n’oubliez pas de vous abonner à ma chaine et à mon blog pour être informé dès qu’elle paraîtra !

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Physica