ROSACÉE : SOINS NATURELS DE LA THÉRAPIE D’HILDEGARDE DE BINGEN

Rosacée, ou couperose, est une affection difficile à vivre car elle se situe essentiellement sur le visage et impacte ainsi notre image. Je vous dis tout ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour en être soulagé.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vaincre la rosacée naturellement avec la thérapie d'Hildegarde de Bingen

Rosacée : soins naturels de la thérapie d’Hildegarde de Bingen

Vous souffrez de rosacée ! Cette affection de la peau peut être difficile à vivre car elle impacte l’image de soi. Du simple malaise au renfermement sur soir, les réactions sont très différentes d’une personne à l’autre. Aussi aujourd’hui, je vous indique rosacée : soins naturels de la thérapie d’Hildegarde de Bingen.

Vaincre la rosacée naturellement avec la thérapie d'Hildegarde de Bingen
Vaincre la rosacée naturellement avec la thérapie d’Hildegarde de Bingen
Avant de répondre à vos questions, je tiens à rappeler une évidence : je ne suis pas médecin. Mon rôle de naturopathe est de vous prodiguer des conseils en soutien ; votre pathologie quelle qu’elle soit doit être traitée par un médecin. Voilà c’est dit, je le répèterai à chaque vidéo afin d’éviter tout malentendu.

Aujourd’hui je réponds à la question de Sylvie qui me demande : « auriez-vous des conseils concernant la rosacée ? » Je vous donne des indications alimentaires, 1 conseil pour agir de l’intérieur et 1 conseil pour agir directement sur votre peau ! Et en bonus 2 gestes simples.

La rosacée, qu’est-ce que c’est ?

Voyons un peu ce qu’est la rosacée également appelée couperose.

La rosacée est une maladie de la peau qui touche essentiellement le visage parfois même le décolleté et chez les messieurs qui ont un peu de calvitie, les zones de la tête sans cheveu.

Il y a plusieurs formes de rosacées plus ou moins graves. Cela peut aller de simples rougeurs jusqu’à des pustules, et de vraies déformations du nez par exemple pour les formes les plus graves.

La couperose peut également atteindre les yeux (la cornée), c’est donc une maladie sérieuse qui nécessite une surveillance médicale. Prenez contact avec votre dermatologue.

Les causes

Les causes exactes de cette maladie ne sont pas précisément déterminées. On soupçonne :

  • Des prédispositions génétiques : la couperose touche les personnes de type nordique (à peau, yeux et cheveux clairs)
  • Une origine vasculaire : il y aurait une dilatation des veines qui entrainerait une stagnation du sang au niveau du visage avec comme conséquence un œdème et une détérioration de l’endothélium de la membrane intérieure des veines.
  • Et enfin 3ème cause supposée : la présence de certaines bactéries pro-inflammatoires (Demodex Folliculorum)

Les facteurs aggravants

L’alcool : l’alcool n’est pas une cause mais une consommation régulière et excessive d’alcool aggrave significativement la maladie

Les facteurs environnementaux : le vent, l’exposition au soleil, l’exposition aux grands froids, les brusques changements de température. La pratique d’un sport intense qui échauffe le corps. Les bains chauds, le sauna, le hammam

L’alimentation : les plats épicés, les boissons très chaudes et la malbouffe bien sûr.

La psychologie : certaines émotions peuvent entrainer une poussée et transformer le visage en un livre ouvert des sentiments de la personne. Ce qui peut mettre mal à l’aise.

Comment est-ce qu’on agit ?

On va logiquement en priorité agir sur les causes.

Les bons comportements

Protégez vous du soleil et évitez tout ce qui échauffe le corps (voir ci-dessus dans les causes)

L’alimentation

1. Supprimez de l’alimentation tout ce qui est pro-inflammatoire :

  • Les aliments à index glycémique élevé
  • Les viandes surtout les viandes rouges et la viande de porc
  • Les omégas 6 : graines de tournesol, les noix, l’huile de pépin de raisin. En fait ici, il s’agit plutôt de veiller au bon équilibre oméga 3 / oméga 6
  • L’huile de palme et plus généralement tous les « mauvais gras » que l’on trouve notamment dans les plats industriels (vous savez que je ne les aime pas ceux-là)
  • Les solanacées

2. Attention à votre consommation de produits laitiers. Pour les problèmes de peau, Hildegarde recommande de boire du lait de chèvre. Choisissez le bio et frais !

3. Remplacez le blé par de l’épeautre. Vous le savez maintenant, Hildegarde nous dit que l’épeautre donne une chair et un sang de qualité ! Donc on ne s’en prive pas, c’est exactement ce dont vous avez besoin si vous souffrez de couperose. Faites-le par étapes et progressivement, le but étant de mettre de l’épeautre dans votre assiette matin, midi et soir. Pour ne pas vous lassez, choisissez de l’épeautre sous différentes formes : des pâtes, des grains, de la semoule, de la farine. Et cuisinez comme vous en avez l’habitude. Ne me dites pas que c’est compliqué !

Par sa richesse en minéraux, l’épeautre a un effet basifiant qui sera bénéfique pour vous.

4. Recherchez les anti-oxydants : vitamines A, C et E, les caroténoïdes, les polyphénols, les flavonoïdes. Bref mangez des légumes, tout ira bien

5. La vitamine B3 ou PP (entre autres car toutes les vitamines du groupe B sont importantes à notre bonne santé) qui intervient dans le processus de régénération de la peau. On la trouve dans la volaille, le poisson, l’épeautre. En outre l’épeautre contient du tryptophane à partir duquel le corps sait fabriquer de la vitamine P.

6. Bien sûr avec Hildegarde, on n’oublie pas les épices : pyrèthre d’Afrique qui purifie le sang, le galanga qui possède des vertus anti-inflammatoires

Si vous avez l’oreille exercée, vous aurez remarqué que bons nombres d’aliments ou de nutriments que je viens de citer sont bénéfiques pour votre peau mais également pour votre système cardio-vasculaire !

Betteraves rouges au serpolet

Dans la thérapie d’Hildegarde, il y a un plat qui excelle dans toutes les maladies de la peau : les betteraves rouges au serpolet. Il suffit d’agrémenter les betteraves rouges cuites avec une vinaigrette au serpolet épaissie à la farine d’épeautre. Hildegarde nous dit que le serpolet « assainit et guérit les chairs de l’intérieur ». Mangez de cette salade le plus souvent possible !

Soin à l’iris

En soin externe, l’iris peut être bénéfique. Lavez soigneusement votre visage matin et soir avec de l’eau d’iris. Appliquez ensuite en massages très doux une crème à l’iris. Vous trouverez ces produits chez les fournisseurs de produits d’Hildegarde.

D’une manière générale, surveillez de très prêt la qualité des produits que vous mettez sur votre peau : n’oubliez jamais que vous mangez et respirez par la peau aussi !

Assainir et assainir

Il n’y a pas de peau saine sans un organisme sain. Il faut avant toute chose nettoyer en profondeur votre corps. Plusieurs techniques sont possibles : la diète, l’assainissement de l’intestin. Prenez conseil auprès d’un naturopathe formé à la thérapie d’Hildegarde de Bingen.

Autres soins bonus

L’huile de chanvre en usage interne et externe peut également vous aider.

L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne en soin externe : 2 gouttes d’huile dans une noix de crème de jour matin et soir jusqu’à guérison.

Rosacée : soins naturels de la thérapie d’Hildegarde de Bingen – En bref

  • Adopter une alimentation saine à base d’épeautre et de légumes
  • Diminuer les produits laitiers et les protéines animales
  • Ajouter dans l’assiette pyrèthre d’Afrique, galanga, serpolet
  • Avoir une bonne hygiène de peau et utiliser une crème à l’iris
  • L’Hélichryse italienne est la bonne huile essentielle à utiliser

Vous aussi, comme Sylvie, n’hésitez pas à me laisser votre question en commentaire et je vous répondrai dans une prochaine vidéo (article) ! Surtout n’oubliez pas de vous abonner à ma chaine et à mon blog pour être informé des parutions !

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Physica

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 réflexions sur « ROSACÉE : SOINS NATURELS DE LA THÉRAPIE D’HILDEGARDE DE BINGEN »

  1. Bonjour, en soin externe, je n’ai pas trouvé de crème à l’iris dans la boutique les Jardins d’Hildegarde, (j’ai juste vu un lait ou un gommage) pourriez vous me dire où en trouver, merci d’avance

  2. Bonjour, je reviens vers vous concernant la crème d’Iris, je suis très satisfaite beaucoup d’amélioration en 3 semaines, j’ai mis la crème 2/jour et j’ai surtout constaté que contrairement à TOUTES les crèmes anti-rougeurs que j’ai essayées, il ne se crée pas quelques petites veinules rouges (en plus comme si on en avait besoin !!!) autour du point d’application, d’ailleurs j’ai même mis de la crème aussi sur tout le visage, elle est très douce et semble hydrater, par contre elle ne pénètre pas totalement laisse un léger film sur la peau.

    1. Merci Edith pour ce retour d’expérience ! Ce léger film dont vous parlez, est-il gênant ? Je pense qu’il peut contribuer à bien protéger la peau ; les peaux rosacées sont souvent fines et sèches. Si il vous gêne, 5 à 10 mn après avoir appliquer la crème, déposez un mouchoir en papier sur la peau et appuyez doucement afin d’absorber le gras qui n’aurait pas pénétrer.
      Les conseils d’Hildegarde sont vraiment très efficaces !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *