2 BIENFAITS INCROYABLES DU SERPOLET

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 bienfaits incroyables du serpolet

Adopter une Alimentation saine en 26 semaines
avec Hildegarde de Bingen

Le serpolet est cette petite plante que l’on trouve en grande quantité dans la garrigue et pourtant nous connaissons peu les 2 bienfaits incroyables du serpolet pour votre santé ! Découvrons-les ensemble.

2 bienfaits incroyables du serpolet

A la découverte du serpolet

Le serpolet, vous l’entendrez également appelé pilloret, poleur, pouliet, serpoule, thym bâtard, thym rouge ou encore thym sauvage. Vous l’aurez compris le  serpolet –thymus serpyllum- est un proche cousin du thym commun. Et si ces deux-là se ressemblent et ont quelques préconisations  communes, je vous ferai découvrir que, chez Hildegarde de Bingen, il n’en est pas de même !

Côté botanique

Le serpolet, de la famille des labiées, est une petite plante vivace, rampante, odorante qui pousse dans les terrains secs. Les tiges sont légèrement horizontales et se relèvent à l’extrémité jusqu’à 20 cm. Les feuilles sont petites –quoique plus large que celle du thym- et ovales. De juin jusqu’à la fin de l’été, de petites fleurs pourpres, roses ou blanches groupées en épis viennent donner une note joyeuse à la garrigue ! Ce sont les sommités fleuries qui sont utilisées.

Côté phyto

Voici les principales propriétés du serpolet :

    • digestif : dyspepsies hyposthéniques, insuffisance hépatique
    • apéritif
    • carminatif
    • tonique général : asthénie
    • antispasmodique : douleurs gastriques, toux spasmodiques
    • antiseptique des voies respiratoires

Histoire et mythologie

Le serpolet est connu dès l’Antiquité. En effet, les Etrusques et les Egyptiens utilisaient un baume à base de serpolet pour l’embaumement de leur mort.

Un peu plus poétique, la mythologie nous révèle que, lors de la Guerre de Troyes,  le serpolet serait né d’une larme d’Hélène réputée être  la plus belle femme du monde qui pouvait, sans aucun doute, n’avoir qu’une peau parfaite !

Les bienfaits du serpolet à l’école d’Hildegarde de Bingen

Les bienfaits incroyables du serpolet pour la peau

« […] Si on a les chaires malades, au point que celles-ci démangent comme la gale, manger souvent du serpolet avec de la viande, ou cuit dans les légumes et les chairs seront soignées de l’intérieur et guériront. Celui qui a la petite gale écrasera du serpolet avec du saindoux frais et en fera un onguent s’en frottera et retrouvera la santé.” Physica XXXII

Dans quels cas l’utiliser ?

Le serpolet peut aider dans les problèmes de peau et les démangeaisonsLe serpolet s’utilise pour toutes les affections cutanées avec ou sans démangeaison :
Acné,
éruptions cutanées,
dermatites…

Comment l’utiliser ?

D’après le texte d’Hildegarde, on voit que l’on peut utiliser le serpolet de 2 façons qui peuvent être complémentaires, selon les cas :

  • en interne : saupoudrer quotidiennement le serpolet sur vos plats de viandes et de légumes.

Le Dr Strehlow dit avoir de très bons résultats sur les peaux inflammées  avec une salade de betteraves rouges (elles-mêmes bonnes pour la peau) cuites assaisonnées d’une vinaigrette au serpolet.

  • En externe : appliquer une crème au serpolet aux endroits désirés

Les bienfaits incroyables du serpolet pour le cerveau

“Et quand on a le cerveau fatigué et pour ainsi dire vide, réduire du serpolet en poudre mêler cette poudre à de la fleur de farine, dans de l’eau, en faire de petites galettes, en manger souvent et le cerveau se portera mieux. » Physica XXXII

Dans quels cas l’utiliser ?

Le serpolet est efficace également en cas deLes bienfaits du serpolet pour le cerveau
perte de mémoire, de fatigue intellectuelle,
d’idées peu claires à cause du vieillissement ou suite à une maladie, d’une mauvaise circulation sanguine.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez facilement l’utiliser en confectionnant de petites galettes.

Les puristes confectionneront ces galettes, comme indiqué dans le texte ci-dessus.

Les plus gourmands réaliseront des biscuits, toujours à base de serpolet. Je vous en donne la recette ci-dessous.

Et le thym alors ?

Hildegarde est très claire, le thym ne s’utilise jamais seul, mais accompagné d’autres aromates : en bouquet garni dans la cuisine par exemple !

“[…] si on lui ajoute de bonnes herbes et des condiments, il enlève la putréfaction des maladies, grâce à sa chaleur et à sa force. Et s’il n’était pas tempéré par d’autres herbes et d’autres condiments, il ferait éclater les ulcères par sa force, mais ne les guérirait pas […]” Physica CCXXIII

Le conseil naturo

1er bienfait du serpolet pour votre santé

En cas de problèmes cutanés, pour retrouver une belle peau, à l’image de celle de la Belle Hélène, saupoudrez du serpolet sur vos aliments et / ou utilisez une crème au serpolet.

2ème bienfait du serpolet pour votre santé

En cas de surmenage intellectuel, de fatigue psychique (en dehors de toute pathologie), faites une cure de 3 mois minium de biscuits au serpolet à raison de 3 à 5 biscuits par jour.

Dans les 2 cas, il peut être nécessaire de suivre un assainissement intestinal afin de préparer et de renforcer l’action du serpolet, demandez conseil à un thérapeute après avoir consulté un médecin.

La recette des biscuits au serpolet pour la mémoire
Recette de biscuits au serpolet pour la mémoire
Cliquez sur l’image pour télécharger la recette

Lire également mon article sur le grand épeautre non-hybridé

Maintenant vous connaissez les 2 bienfaits incroyables du serpolet !
Je vous dis à la semaine prochaine 🙂

J’espère que cet article vous est utile et vous  donne envie d’aller plus loin pour votre santé et celle de vos proches !

N’hésitez pas à me poser vos questions, à partager, à « aimer » !

Portez-vous bien, prenez soin de vous.

On ne lâche rien ! Belle semaine…

Atteindre son but : adopter une alimentation saine en 26 semaines avec Hildegarde de Bingen

#mondefi semaine 10

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Ressources

Photos
Serpolet Image par bernswaelz de Pixabay
Démangeaison Image par Anastasia Gepp de Pixabay
Cerveau Image par Gerd Altmann de Pixabay

 


Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 24
    Partages

4 réflexions sur « 2 BIENFAITS INCROYABLES DU SERPOLET »

  1. Bonjour Christine,
    Merci pour tes recettes et conseils. Comment différencier le thym du serpolet ? L’odeur est elle identique ?
    A bientôt, Françoise

    1. Bonjour Françoise. Après quelque jours de vacances, voici ma réponse 🙂 En fait, le serpolet est un thym (Thymus serpyllum). Le thym que nous utilisons en cuisine est le thymus vulgaris. C’est dans leur milieu naturel que l’on différencie le plus facilement le thym du serpolet. Le thym vulgaire peut atteindre 30 à 40 cm de haut alors que le serpolet est tapissant, jusqu’à 50 cm. Les feuilles du serpolet sont plus larges que celles du thym. Les odeurs des plantes peuvent varier en fonction de l’endroit où elles poussent, de l’altitude, de l’ensoleillement… Mais globalement, thym et serpolet ont sensiblement ce même parfum caractéristique dû à la présence d’un phénol monoterpénique, le carvacrol, que l’on retrouve également dans l’origan par exemple. J’espère que cela répond à ta question ? 🙂

Laisser un commentaire