CABILLAUD AU PISTOU SUR LIT DE COURGETTES ET TIMBALE D’EPEAUTRE

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cabillaud au pistou sur lit de courgettes
et timbale d’épeautre

Une recette qui en jette et que l’on réussi
à tous les coups !

Recette du cabillaud au pistou
Cliquez sur l’image pour télécharger et imprimer la recette

INGREDIENTS pour 4 personnes

  • 4 pavés de cabillaud
  • 3 courgettes moyennes
  • Bouquet garni : serpolet, laurier, menthe, persil, ail des ours
  • 1 cs de pignon de pin
  • 1 cs parmesan râpé
  • 180 g de couscous de grand épeautre non hybridé
  • Huile d’olive
  • Sel, galanga

PREPARATION

Pistou revisité à l’ail des ours

Rincez les herbes, égouttez-les, effeuillez-les et mettez-les
dans le bol du mixeur. Ajoutez les pignons, le parmesan et
10 cl d’huile. Mixez jusqu’à l’obtention d’un pistou crémeux.
Allumez le four à 180 °C.

Légumes

Coupez les légumes en cubes assez épais, badigeonnez-les
d’huile d’olive des deux côtés, posez-les sur une plaque à
four.
Enfournez et laissez cuire 15 minutes environ.

Poisson

Faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile et le beurre dans
une poêle, posez les pavés de poisson et faites-les dorer 2
minutes de chaque côté.
Ajustez la cuisson en fonction de l’épaisseur du pavé.
Assaisonnez.

Epeautre

Mettez les graines de couscous dans un plat. Assaisonnez et
mettez un peu d’huile. Faites bouillir la même quantité
d’eau. Versez l’eau sur les graines. Couvrez 3 mn. Égrenez

Dressage

Etalez 1 cuillerée de pistou sur les assiettes. Répartissez
dessus 1 couche de légumes, posez 1 pavé de cabillaud… et
dégustez !

Le plus d’Hildegarde

Hildegarde présente des critères bien spécifiques afin de distinguer les poissons bénéfiques pour notre santé ou au moins ceux qui peuvent être consommés par les bien-portants et par les malades. Ces critères sont : le lieu (la profondeur) de vie, leur type de nourriture, leurs mœurs (leurs habitudes pour la fraie).

Les poissons bons à manger par tous sont essentiellement les carnassiers : cabillaud, morue, perche, rascasse, sébaste, lavaret, brochet, sandre, silure, ombre, bar, loup, rouget, alose, chevesne, chabot.

Le conseil de votre naturo

Le cabillaud est un poisson particulièrement riche en acides gras poly-insaturés et en omégas 3 qui participent au bon fonctionnement de nos systèmes immunitaire, circulatoire et hormonal.

Le cabillaud est votre allié minceur car il est peu calorique (90 kcal pour 100 g) tout en étant riche en protéine (il possède notamment les 9 acides aminés essentiels, minéraux et vitamines (notamment B12).

Petit bémol : le cabillaud est le poisson le plus consommé dans le monde et dans bien des endroits de la planète cette espèce est menacée. Privilégiez donc le cabillaud provenant de Norvège et du Groenland. Choisissez des dos de cabillaud qui ne peuvent être prélevés que sur des poissons ayant atteint les 2 kg qui ont donc eu le temps de se reproduire (contrairement aux filets).

Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez un bon appétit !

Avant de partir, faites 2 petits clics pour aimer et partager cette recette afin d’en faire profitez vos amis 🙂

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Guide des espèces de poissons


Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire