JOURNAL DE BORD DE MA DIÈTE : JOUR 2

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journal de bord de ma diète : jour 2

Cet article est le script d’une vidéo, une série pour tout savoir sur la diète. Je vous propose mon témoignage : comment se passe ma diète, ce que je mange, ce que je bois, et tous mes conseils pratico-pratiques ! Aujourd’hui , journal de bord de ma diète jour 2 !

Mon tableau de bord de diète jour 2
Mon 2ème jour de diète ! Ca continue….

Si comme moi vous avez commencé votre diète, j’espère que vous vous sentez en forme et que tout se passe bien pour vous !

Une mauvaise nuit

Alors je vais tout de suite vous dire que j’ai mal dormi. Enfin non, ce n’est pas tant que j’ai mal dormi, c’est plutôt que je me suis réveillée 3 fois pour aller aux toilettes. Et du coup ce matin, il m’a été très très difficile de me lever. Pour moi, le sommeil s’est super important, je suis une bonne dormeuse (même si ce n’a pas toujours été le cas) et il me faut ma juste dose.

Alors 3 réveils dans la nuit, ça m’a cassé. Je demande pardon aux personnes qui m’écoutent et qui ont du mal à s’endormir, ou qui sont insomniaques, qui ont des nuits perturbées ; pardon aux parents dont les enfants se réveillent toutes les nuits, vraiment. Mais je suis là pour donner mon témoignage et je dois être honnête.

J’adapte les boissons

Donc voilà, nuit hachée et donc réveil difficile ! J’ai décidé, non pas de diminuer les quantités de tisanes que je bois mais de les boire jusqu’à 16h-17h par exemple et ensuite de boire juste un peu au repas du soir. Voilà j’arrête plus tôt pour pouvoir éliminer le maximum de liquide avant d’aller me coucher.

Hildegarde nous dit qu’il faut boire un peu pendant les repas afin d’humidifier l’estomac et lui permettre de mieux fonctionner. Je sais qu’il y a de nombreuses divergences sur ce point, notamment, certaines personnes pensent que boire en mangeant « diluerait » les sucs gastriques. Ma ligne de conduite est de faire entièrement confiance à Hildegarde de Bingen car j’en vois tous les bienfaits aussi bien pour moi, que pour mon entourage ou pour les personnes que je reçois en consultation. Donc je bois toujours un peu pendant les repas.

Côté urines

Tant qu’on est sur le sujet, parlons des urines. Si vous remarquez pendant la diète que vos urines sont plus foncées, plus odorantes, ne vous inquiétez pas, c’est normal. Je ne parle pas des urines du matin qui sont toujours plus chargées car pendant la nuit, notre corps se nettoie. C’est signe que le processus de détoxination s’est enclenché et que les toxines sont bien éliminées par les urines. En tout cas plus que d’habitude et c’est bien ce que l’on recherche pendant une diète !

Au bout de quelques jours, les urines devraient redevenir normales, enfin je veux dire, comme d’habitude. Tant que ce n’est pas le cas, c’est que la détoxination n’est pas terminée. Cela veut dire que vous étiez très encrassé. Si vous devez arrêter votre diète, vous pouvez continuez à boire les mêmes tisanes et surtout ne retournez pas à vos anciennes mauvaises habitudes alimentaires ou au moins garder quelques habitudes saines acquises pendant la diète.

Maintenant quand les urines redeviennent claires pendant la diète c’est bon signe ; vous pouvez réduire la quantité de tisanes, mais ne descendez pas en dessous des 1 litre/jour et surveillez que les urines de la journée ne redeviennent pas trop foncées.

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

La diète dans mon assiette : Jour 2

Allez, on change de sujet et je vous dis ce que j’ai mangé pendant ce 2ème jour de diète.

Le petit déjeuner : Jour 2

Petit déjeuner diète : Jour 2
Petit déjeuner plein de ressources !

Au petit déjeuner, pas de changement. Habermus avec égrugé de grand épeautre non hybridé, comme épices : pyrèthre d’Afrique, galanga rouge et épices de la joie. Comme hier le goût sucré me manque. Je décide de ne pas y prêter attention. Et avec cela 1 tisane de fenouil comme à mon habitude.

Le déjeuner : Jour 2

Déjeuner de diète jour 2
J’aime tellement les carottes !

Au menu du déjeuner : carottes, fenouil cuit à l’étouffée, tout doux.  C’est un plat que l’on mange souvent, habituellement avec un filet d’huile bien sûr.

Vous savez que la carotte est riche en provitamines A, il y a aussi de la vitamine E qui sont des anti-oxydants. Donc on en use et on en abuse pendant une diète. La carotte est également source de plusieurs vitamines du groupe B (1-2-3-6).

J’ai rajouté du pyrèthre d’Afrique et du galanga rouge bien sûr et de la sarriette. La sarriette est intéressante car elle a un effet carminatif c’est-à-dire que, à la fois, elle diminue la production de gaz et favorise leur expulsion. Donc elle contribue à assainir les intestins. Je profite de mes repas pour vous donner des indications. Ce n’est pas une pincée de sarriette dans un plat qui va faire la différence. Si vous voyez que vous avez besoin de telles épices plutôt que telle autre et bien vous l’utilisez plus souvent bien sûr !

Le dîner : Jour 2

Diner de ma diète jour 2
Une bonne soupe qui réconforte !

La même soupe qu’hier toujours avec un petit morceau de pain. Ma petite récompense gourmande pour avoir bien suivi pas diète.

Bilan de la journée 2 de diète

Bilan de la journée plutôt positif, toujours pas de fatigue à signaler, pas de désagrément. Il faut dire que j’ai de façon habituelle une alimentation saine et une bonne hygiène de vie. Une diète qui se passe facilement est la preuve que les résultats sont là. Mais ne crions pas trop vite victoire, on verra comment se passe la journée de demain. Je vous retrouve demain pour mon 3ème jour de diète.

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Hildegarde prophète et docteur


Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire