PENDANT LA DIÈTE QU’EST-CE QUE JE BOIS + [1 VIDÉO] ?

Pendant la diète, qu’est-ce que je bois ?

Une série de vidéos (articles) pour tout savoir sur la diète végétalienne à l’épeautre selon Hildegarde de Bingen. Aujourd’hui , je réponds à la question : Pendant la diète, qu’est-ce que je bois ?

Pendant la diète, qu'est-ce que je bois ?
Pour une diète réussie, choisissez les bonnes boissons !

Les bonnes raisons de boire pendant une diète

Ce que nous buvons pendant la diète doit bien sûr nous désaltérer, c’est bien sûr la 1ère chose à laquelle on pense, c’est la plus évidente.

Mais ce n’est pas la seule raison vous vous en doutez !

Boire chaud avant et/ou pendant le repas réchauffe notre estomac et nous aide donc à digérer.

3ème raison : Boire en quantité -2 litre/jour au total- pendant la diète facilite l’évacuation des toxines par les urines. Donc soyez prudent si vous avez des reins fatigués quel qu’en soit la raison.

Cet aspect dépuratif est renforcé par le choix des plantes utilisées pour préparer les tisanes.

Voici celles que je vous propose.

Les bonnes plantes et leurs bienfaits

Le fenouil

Je commence par le fenouil bien évidemment. Hildegarde dit très clairement que le fenouil permet d’éliminer tout ce qui est mauvais en nous ; elle dit exactement « diminue le flegme et la décomposition ». Elle précise également qu’il donne bonne haleine ce qui peut être très souvent le cas lorsqu’on fait une diète !

La graine de fenouil est diurétique, elle a des propriétés digestives, elle est drainante et stimule les muscles de l’intestin. Elle est riche en anti-oxydants. C’est bien la plante idéale d’accompagnement d’une diète.

Il y a un bémol : le fenouil est également oestrogénique, il est donc déconseillé aux femmes enceintes, aux femmes ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant et aux personnes allergiques aux plantes de la famille des Apiacées.

Pour préparer une tisane : La tisane de fenouil se prépare en décoction : faire bouillir 1 cuillère à soupe de graines de fenouil dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes. Filtrez et égouttez bien les graines pour s’en resservir jusqu’à 4 jours de suite en y ajoutant 1 cuillère à café de graines nouvelles à chaque fois. A boire tous les jours, à table et/ou en dehors des repas.

Vous pouvez également ajouter les graines utilisées à vos légumes ou votre pain d’épeautre maison.

Le fenouil contient une douce chaleur et sa nature n’est ni sèche ni froide… Et de quelque façon qu’on le mange, il rend le cœur joyeux ; il procure à l’homme une douce chaleur, une bonne sueur et assure une bonne digestion… Celui qui mange du fenouil ou de sa graine chaque jour à jeun diminue le flegme et la décomposition, adoucit l’odeur de son haleine et s’assure une bonne vue grâce à sa bonne chaleur et à ses bonnes propriétés (…)

Physica, plantes, LXVI – Hildegarde de Bingen

L’ortie

L’ortie a la réputation bien justifiée d’être une bombe nutritionnelle : elle contient des vitamines du groupes B, de la vitamine E, de la provitamine A et 6x plus de vitamine C qu’une orange ! Elle est riche en minéraux ce qui lui confère des vertus basifiantes pour notre organisme : fer, calcium, zinc, magnésium, manganèse, silice.

C’est donc une plante reminéralisante, anti-anémique et détox : tout ce qu’il nous faut pendant une diète !

Le seul bémol : son fer étant parfaitement assimilable (surtout en présence de vitamine C), je la déconseille aux personnes souffrant d’hémochromatose.

La tisane d’ortie se prépare en infusion à raison de 1 cc de feuilles séchées pour 300 ml d’eau. Pour vos tisanes, utilisez de l’eau entre 60 et 80° pas plus.

 Elle est d’une espèce tout à fait chaude… si on fait cuire celle qui vient de sortir de terre, elle est bonne à manger, car elle purge l’estomac et en fait disparaître les humeurs. Toute espèces d’ortie parvient à ce résultat.

Physica, chapitre C – Hildegarde de Bingen

La sauge

Hildegarde nous dit que si une personne souffre d’« humeurs molles », « d’humeurs nocives », « d’un excès de flegme » si cette personne a « une haleine fétide » qu’elle prenne de la sauge. Elle a donc un très bon effet détox.

La sauge est réputée pour chauffer l’estomac et par là-même facilite la digestion.

La sauge est déconseillée aux personnes souffrant d’épilepsie. Et on ne dépasse par les 15 g de feuilles / jour.

La tisane de sauge se prépare comme une décoction légère afin de faire évaporer la thuyone (composé toxique). Faites bouillir 250 millilitres d’eau avec une cuillère à soupe de feuilles de sauge pendant une minute, filtrez

La menthe pouliot

J’ai gardé la menthe pouliot pour la fin car elle est un peu plus délicate à utiliser. En effet, Hildegarde nous dit qu’elle « possède en elle les vertus de 15 autres plantes… » CXXVI. Je vous laisse imaginer la force qu’elle contient. Si vous voulez l’utiliser, ne prenez pas plus d’une tasse / jour.

La menthe pouliot est déconseillée aux personnes souffrant d’asthme, d’épilepsie ; elle est neurotoxique et abortive.

La tisane de menthe pouliot se prépare en infusion à raison de 1 grosse pincée de feuilles séchées pour 250 ml d’eau. Pour vos tisanes, utilisez de l’eau entre 60 et 80° pas plus.

Le café d’épeautre

Vous pouvez également boire du “café “d’épeautre torréfié. Il est tonique ; il est donc parfait au petit déjeuner.

Préparez-le de la même façon que la décoction de fenouil. Gardez les grains d’un jour sur l’autre auxquels vous rajoutez de nouveaux grains.

Le psyllium noir

Je vous parle ici du psyllium noir car il se rajoute aux tisanes. Il est absolument indispensable pendant une diète : c’est un mucilage qui régule le transit intestinal et agit comme un véritable aspirateur : il attire à lui tout ce qui est mauvais. Il agit également sur le cholestérol en diminuant l’absorption des lipides, il est utile pour lutter contre les mycoses. Et Hildegarde nous dit qu’il réjouit le cœur de l’homme 

Rajoutez dans vos tisanes 1 cuillère à café de psyllium noir chaque jour.

Pendant la diète, qu’est-ce que je bois ? En bref

Pendant une diète, je bois plus que d’habitude afin d’évacuer par les urines les toxines libérées par la diète.

4 plantes pour soutenir cette détoxination :

  • le fenouil
  • l’ortie
  • la sauge
  • la menthe pouliot

1 plaisir tonique :

  • le “café” d’épeautre torréfié

1 atout détox supplémentaire, façon aspirateur :

  • 1 cuillère à café de psyllium noir/jour

Avec cette vidéo (article) “Pendant ma diète qu’est-ce que je bois ?”, ma série sur la diète végétalienne à l’épeautre à l’école d’Hildegarde de Bingen se termine ! Je vous retrouve très vite pour une nouvelle série dans laquelle je témoigne de la façon dont se passe cette diète pour moi ! Je vous dirai également ce que je mange, ce que je bois… cela vous donnera plein d’idées et j’en profiterai pour vous donner plein d’autres conseils pour une diète facile à vivre !

Si vous voulez être prévenu des nouvelles parutions, abonnez-vous à ma chaine et à mon blog.

N’hésitez pas à me laisser vos questions ou vos remarques en commentaires, je vous répondrai avec plaisir 😊

Signature de Christine Labbé Naturopathe

Physica

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire