RÈGLES DOULOUREUSES : 3 CONSEILS NATURELS D’HILDEGARDE DE BINGEN

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Règles douloureuses :
3 conseils naturels d’Hildegarde de Bingen

Cet article est le script d’une vidéo publiée dans le cadre de mon défi : 1 vidéo / jour pendant 30 jours pour répondre à vos questions sur votre santé naturelle à l’école d’Hildegarde de Bingen. Aujourd’hui, nous nous arrêtons sur les règles douloureuses : 3 conseils naturels d’Hildegarde de Bingen pour s’en sortir.

Règles : soulager les douleurs grâce à l'épeautre
Libérez vous naturellement des désagréments liés aux règles !
Avant de répondre à vos questions, je tiens à rappeler une évidence : je ne suis pas médecin. Mon rôle de naturopathe est de vous prodiguer des conseils en soutien ; votre pathologie quelle qu’elle soit doit être traitée par un médecin. Voilà c’est dit, je le répèterai à chaque vidéo afin d’éviter tout malentendu

Aujourd’hui je réponds à la question de Marie de Nutrition Santé : « Peux-tu me m’indiquer une façon de consommer l’épeautre dans le cadre des désagréments de la femme en période de règles. De même pour la suite, lors des périodes de pré ménopause »

Mon étonnement

Il y a 2 choses qui m’étonnent encore au 21ème siècle :

  1. De nombreuses femmes ne savent pas ce qui se passe tout au long de leur cycle : les différentes hormones, leur influence physiologique et psychologique. Et pourtant nous sommes sous l’influence de nos hormones H24 ! Et ce n’est pas une mince affaire, n’est-ce pas ?
  2. Les règles sont encore un sujet tabou ou moqué ou de honte ! Alors, il est vrai que cela touche à notre être le plus intime, et qu’il y a une saine pudeur à garder certaines choses pour soi. Mais vraiment dans certains signes sont tellement visibles et impactent tellement notre vie, que l’on aurait tout intérêt à en parler au moins en famille. Qui oserait dire : fiche-moi la paix, je suis fatiguée, j’ai mes règles. Ou alors : poussez-vous de devant, je vais tout cartonner, je suis en période d’ovulation ! C’est un peu schématique mais ce n’est pas faux.

Pour aujourd’hui je vais m’en tenir aux désagréments pendant les règles. Et pour répondre le plus précisément à la question de Marie, je vais voir avec vous si l’épeautre peut réellement nous aider ? Je vous donne 2 recettes tout simples, rien que pour vous. Et à la fin de la vidéo (article), 2 conseil bonus !

Des règles qui font souffrir

Quels sont ces fameux désagréments qui nous empoisonnent la vie pendant nos règles :

  • Gonflement
  • Acné
  • Douleurs dans le bas ventre
  • Douleurs dans le dos
  • Fatigue
  • Diarrhées

Ce sont les symptômes qui reviennent le plus souvent.

Alors non, non et non ressentir tout cela pendant les règles n’est ni une fatalité, ni  normal ! Je préfère le dire car l’autre jour je suis tombée sur un site qui disait texto « soyez patiente, ça va passer », en plus c’était une femme qui s’exprimait. Ça m’a vraiment mise en colère. Parce que certaines femmes souffrent énormément, à tel point que ça en devient un handicap dans leur vie personnelle et professionnelle ! Et puis, nous ne sommes pas faits pour la douleur !!!

Règles douloureuses : l’alimentation en général et l’épeautre en particulier à votre secours

Comment l’épeautre et l’alimentation plus généralement peuvent vous aider ?

Notre plan d’attaque sera le suivant :

  1. Lutter contre l’encrassement de l’organisme
  2. Lutter contre un terrain inflammatoire
  3. Lutter contre les crampes

Alors ne prenez pas peur, ne vous dites pas « ce n’est pas pour moi. C’est trop compliqué ; je n’y arriverai jamais !» Tout d’abord, on n’est jamais sûr de ne pas réussir à faire quelque chose tant qu’on n’a pas essayé. Ensuite, ces 3 lignes de front sont étroitement liées et lorsqu’on agit sur l’une par l’alimentation, et avec l’épeautre en particulier, on agit sur les autres en même temps. Pas belle la vie !

Conseil naturel n°1 : veillez à votre alimentation

Je vous donne d’abord 8 conseils alimentaires et ensuite je vous parle tout particulièrement de l’épeautre et je vous donnerai notamment une recette tout simple à faire régulièrement. On y va ?

  1. Augmentez votre part de légumes : ils sont riches en anti-oxydants qui vont lutter contre le stress oxydatif et ils apportent des minéraux qui ramènent à l’équilibre la balance acido-basique.
  2. Diminuez vos portions de viandes rouges. Si vous souffrez beaucoup je vous conseille même la semaine avant vos règles de ne pas en manger du tout. La viande rouge est riche en prostaglandines qui sont pro-inflammatoires
  3. Consommez de bons gras : favorisez les omégas 3 qui diminuent l’inflammation et diminuez les omégas 6 qui sont également pro-inflammatoires. On trouve des omégas 3 dans les poissons gras, dans l’huile de colza, dans les noix par exemple. Les omégas 6 sont présents en grande quantité dans les produits laitiers, dans les viandes, les produits industriels…
  4. Fuyez comme la peste les produits industriels qui sont mauvais à tout et bons à rien. C’est bien résumé, n’est-ce pas ?
  5. Faites le plein de potassium, de calcium et de magnésium. Ils aident à prévenir les crampes
    • Potassium : banane, légumineuses, dattes, abricots secs, chocolat noir à haute teneur en cacao
    • Calcium : on retrouve les poissons gras, les légumineuses, les légumes notamment verts
    • Magnésium : légumes secs, légumes verts, céréales, chocolat

Voyez quand je vous disais que tout est lié !

Conseil naturel n° 2 : adoptez l’épeautre

Et l’épeautre dans tout ça ? Et bien l’épeautre est riche en :

✔️ Minéraux : effet basifiant et anti-inflammatoire. Il possède les 3 minéraux importants pour lutter contre les crampes. Souvenez-vous : potassium, particulièrement riche en calcium, très riche en magnésium

✔️ En lipides polyinsaturés

✔️ En acides aminés essentiels : je vous ai demandé de diminuer votre consommation de viande. Avec l’épeautre, vous pouvez le faire sans souci puisqu’il vous apporte tous les acides aminés essentiels ; de plus pas besoin de faire des calculs savants entre céréales et légumines pour couvrir ces besoins

✔️ L’épeautre est particulièrement riche en vitamines ; en plus, comme elles sont bien protégées, elles résistent mieux à la cuisson.

Donc vous voyez que l’épeautre matche sur tous les nutriments que je vous ai conseillés pour lutter contre tous les désagréments que vous subissez pendant vos règles.

✔️ Et ce n’est pas fini. L’épeautre complet possède un super atout, assez rare : il contient du thiocyanate qui a, entre autres, des vertus anti-inflammatoires.

C’est définitif, je décerne à l’épeautre le titre de superaliment ! C’est mon super héros !

Alors est-ce que je vous ai convaincu que l’épeautre est l’aliment qu’il vous faut absolument introduire dans votre alimentation quotidienne. Vous verrez c’est excessivement facile puisqu’il se cuisine comme le blé. Veillez à acheter un épeautre de qualité. Je vous ai déjà tout expliqué dans cette vidéo ! J’insiste car c’est essentiel pour profiter de tous les bienfaits de l’épeautre.

Je vous ai promis une recette rien que pour vous, pour vous sentir mieux pendant vos règles et lutter contre les douleurs ; la voici !

La recette du potage à la matricaire

Soupe d'épeautre et matricaire

Soupe d’épeautre à la Matricaire

Une façon bien agréable de se débarrasser des douleurs pendant les règles !
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 5 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Hildegardienne
Portions 1
Calories 150 kcal

Ingrédients
  

  • 2 c. à soupe Fleurs de Matricaire (Matricaria recutita)
  • 25 cl Eau
  • 1 c. à soupe Beurre
  • 1 c. à soupe Semoule fine d'épeautre ou de farine d'épeautre
  • 1 pincée sel
  • 1 pincée Pyrèthre d'Afrique

Instructions
 

  • Faites cuire les fleurs hachées dans l'eau avec le beurre pendant 2 mn
  • Epaississez avec la semoule fine d'épeautre (ou la farine)
  • Ajoutez le pyrèthre d'Afrique et le sel
  • Laissez mijoter pour obtenir un potage crémeux

Notes

Ce potage est délicieux et agira avec efficacité sur les douleurs menstruelles !
Mangez cette soupe 2 à 3 fois par semaine jusqu’à la disparition des désagréments pendant des douleurs pendant les règles
Δ Déconseillé aux femmes allergiques aux plantes de la famille des astéracées.
Keyword épeautre, farine d’épeautre, pyrèthre d’afrique, semoule fine d’épeautre

« Quand les femmes ont leurs règles, qu’elles prennent également de cette bouillie : celle-ci prépare doucement et tranquillement l’expulsion des humeurs intérieures fétides
 et facilite la sortie des règles. »

Physica CXVI : la camomille (Metra)

Conseil naturel n° 3 : suivez une diète végétalienne à l’épeautre

Un moyen radical et super efficace pour lutter contre l’encrassement est de faire une diète. Je ne reviens pas sur le sujet puisque j’ai fait tout une série de vidéos, je vous invite à les visionner.

Il n’est pas toujours possible de faire une longue diète, on peut plus facilement suivre une diète une fois par semaine par exemple.

Si ce n’est toujours pas possible pour vous, c’est là que je vous donne la recette que je vous ai promise : la recette d’un potage. Vous le consommez soit 1 ou plusieurs soir/semaine, jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

POTAGE A LA SEMOULE D’EPEAUTRE ET BOUILLON

Potage à la semoule d'épeautre et bouillon

Potage à la semoule d’épeautre et au bouillon

Une façon douce et agréable de détoxiner notre organisme !
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 8 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Hildegardienne
Portions 1
Calories 100 kcal

Ingrédients
  

  • 500 ml eau
  • 1 bouillon-cube de légumes (sans poireau) ou bouillon de pied de veau
  • 5 c. à soupe semoule fine d'épeautre
  • hysope, pyrèthre d'Afrique, serpolet, galanga

Instructions
 

  • Amenez à ébullition l'eau et le bouillon
  • Ajoutez la semoule fine d'épeautre et réduisez le feu
  • Laissez cuire 5 mn tout en remuant au fouet pour éviter les grumeaux

Notes

Consommez ce potage 1 soir / semaine aussi longtemps que nécessaire
Keyword bouillon de pied de veau, épeautre, galanga, hysope, légumes, pyrèthre d’afrique, serpolet

Règles douloureuses : 3 conseils naturels d’Hildegarde de Bingen – Les bonus !

Et je n’oublie pas les bonus que je vous ai promis !

Une plante

Le galanga est une plante extraordinaire pour lutter contre l’inflammation et la douleur. A prendre en comprimés.

Une pierre

Vous savez que Hildegarde a dit beaucoup de bien de nombreuses pierres. Celle que je vous invite à essayer en cas de douleurs, de crampes de l’utérus : le jaspe. A poser sur l’endroit douloureux et en complément pensez à la bouillote chaude !

Règles douloureuses : 3 conseils naturels d’Hildegarde de Bingen – En bref !

Finalement, si je veux résumer tous les conseils contenus dans cet article, je dirai qu’une bonne hygiène de vie, une alimentation saine à base de légumes et d’épeautre devraient déjà pas mal vous sortir d’affaire !

Ajoutez à cela le secours de cette pierre de la tempérance qu’est le jaspe et du tonique galanga et tout devrait mieux se passer pour vous !

Vous aussi, comme Marie, n’hésitez pas à me laisser votre question en commentaire et je vous répondrai dans une prochaine vidéo ! Surtout n’oubliez pas de vous abonner à ma chaine pour être informé dès qu’une nouvelle vidéo paraîtra !

Signature de Christine Labbé Naturopathe


Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
    Partages

2 réflexions sur « RÈGLES DOULOUREUSES : 3 CONSEILS NATURELS D’HILDEGARDE DE BINGEN »

  1. Je ne savais pas que l’épeautre pouvait aider pour les règles douloureuses !!! C’est bon à savoir, et je note le nom de la pierre ! Pour la bouillotte, on s’en ai cousu plusieurs: 3 nanas avec des règles douloureuses, faut ce qu’il faut 😉 !

Laisser un commentaire