Congélation : votre super alliée ou votre pire ennemie ?

La congélation : votre super alliée ou votre pire ennemie ? Peut-être une bonne nouvelle pour vous… sous certaines conditions ! Suivez mes conseils.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
    Partage
Aliments surgelés et valeur nutritionnelle

Congélation : alliée ou ennemie
de la cuisine saine ?

Télécharger ou imprimer votre infographie en fin d’article

Je réponds à cette question que vous vous posez aussi certainement : la congélation est-elle votre alliée ou votre pire ennemie en cuisine ? C’est sûr, elle nous fait gagner beaucoup de temps ! Mais est-ce au détriment de la qualité ?

Le temps ! Ne passons-nous pas notre temps à courir après le temps ? Le temps ! Une richesse qui aujourd’hui nous fait bien défaut !

Les aliments congelés sont-ils des « aliments morts » ? Nous apportent-ils des nutriments bénéfiques à notre santé ? Quelle est véritablement la valeur nutritionnelle des denrées congelées ?

Bref faut-il réserver les aliments congelés pour les coups de bourre absolue ou pouvons-nous utiliser la congélation au quotidien ?

Est-il possible d’utiliser des aliments congelés dans une alimentation saine ?

La congélation une alliée cuisine si…

Voilà, j’ai décidé de commencer par la bonne nouvelle !

Les produits bruts surgelés

Les process que suivent les aliments qui arrivent dans notre assiette sont essentiels pour déterminer leur valeur nutritionnelle et donc s’ils sont favorables ou pas à notre santé.

Et assurément, les procédés de congélation des produits bruts, c’est-à-dire, non cuisinés, sont leur atout le plus important.

Les produits frais de grandes surfaces sont souvent cueillis avant maturité. Or l’élaboration des vitamines dans le fruit ou le légume s’arrête à la cueillette. Les temps de transports et les temps de stockage avant d’arriver à l’étale sont longs. Il y a donc déjà une perte importante de nutriments. Souvent, les aliments attendant encore plusieurs jours dans notre garde-manger ou notre frigo.

Et bien tous ces inconvénients vont, à contrario, faire la force des produits bruts surgelés. Les produits destinés à la congélation sont cueillis à maturité et sont congelés à proximité du lieu de cueillette. C’est donc un énorme avantage en leur faveur !

Et même s’ il est vrai que les températures basses et le blanchiment détruisent en partie certaines vitamines et détériorent certains oligo-éléments, la balance penche quand même en faveur des aliments congelés. La valeur nutritionnelle des aliments bruts est généralement supérieure à celle des produits frais !

Comme d’habitude, il faut prendre soin de choisir des aliments de qualité et bio. Je vous en parle dans cet article.

Les produits que vous congelez

En lisant ce qui précède, vous comprenez que certaines précautions sont à prendre pour congeler un aliment et lui conserver toute sa qualité nutritionnelle.

  • Achetez des aliments de qualité, de saison et produits localement
  • Travaillez-les très rapidement après l’achat
  • Respectez les règles de cuisson saine ou congelez-les cru (blanchi)
  • Congelez rapidement après préparation
  • Ne conservez pas trop longtemps les aliments congelés. En effet, si la congélation ralentit la dégradation des aliments, elle ne l’arrête pas.

Les personnes qui ont apprécié cet article ont également lu :

La congélation une ennemie en cuisine si…

La congélation peut devenir votre ennemie en cuisine si vous ne suivez pas les conseils ci-dessus et que

  • les produits que vous congelés ne sont pas de qualité
  • vous congelez des produits préparés industriels (ou que vous les achetez déjà congelés) : trop gras, trop salés, trop d’additifs…
  • vous congelez un légume ou un plat qui traine dans votre frigo depuis plusieurs jours
  • des aliments sont « oubliés » au fin fond de votre congélateur
  • la congélation devient un « prétexte » pour manger des aliments hors saison
  • vous mangez un aliment plusieurs jours après l’avoir décongelé.

Mon astuce congélation saine 😉

En bref, la bonne attitude face à la congélation

Les produits congelés sont une aide précieuse en cuisine pour gagner du temps mais ils ne vous dispensent pas de cuisiner un minimum. Grâce à eux, fini les pluches, le lavage, le découpage des légumes… vous passez directement au côté agréable de la cuisine et exprimez votre talent. Tout aussi facile et encore plus rapide, cuisez à l’étouffée ou à la vapeur les légumes surgelés et accommodez-les de quelques épices et d’un filet d’huile.

Pour une utilisation optimale des aliments surgelés, un congélateur bien rangé dans lequel on trouve immédiatement ce que l’on cherche (en plus ça évite de s’énerver) est indispensable . Je vous invite à suivre les judicieux conseils de Tatiana de Panda productif qui vous livre ses meilleures astuces pour ranger et organiser votre congélo (je les ai testées c’est super !)

A vous la parole ! Dites-moi en commentaires :

Utilisez-vous des produits congelés ? de façon habituelle ? Exceptionnellement ?

Utilisez-vous des aliments congelés bruts ? cuisinés ?

Suivez-vous déjà les conseils donnés dans cet article ?

Et pour vous remercier de m’avoir lu jusqu’au bout :

Temps de conservation des produits congelés par catégories d'aliments

En bonus, cette infographie : les temps de conservation des aliments congelés par catégorie

(Cliquez sur l’image pour la télécharge ou l’imprimer)

Christine Labbé Naturopathe
spécialisée dans la thérapie d’Hildegarde de Bingen

A vous la parole ! Dites-moi en commentaire ce que cet article évoque en vous ; quelle envie, quelle action, il suscite.

Faites du bien autour de vous en le partageant sur vos réseaux sociaux, à vos amis, à votre famille...

Enfin abonnez-vous pour recevoir une nouvelle publication chaque semaine. Naturellement vôtre !

Vous pouvez également me contacter afin de prendre rendez-vous pour une consultation.

Vous apprécierez également ces articles :

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
    Partage

15 réflexions sur « Congélation : votre super alliée ou votre pire ennemie ? »

  1. Coucou Christine et merci pour cet article et… pour tous les autres !
    Je suis la reine des surgelés bio bruts. J’habite loin de tout et mon congélateur est toujours plein de tous les fruits et légumes (bio et bruts, j’insiste bien) que la terre peut nous offrir.
    Comme vous le suggérez la cuisson est toujours à la vapeur ou à l’étouffée. Jamais au grand jamais je ne fais cuire de légumes à grande eau, mon évier n’a pas besoin de recueillir leurs précieux nutriments !
    Exception de temps en temps aux légumes bruts, une poêlée cuisinée, à condition qu’elle soit bio, que j’utilise pour faire des quiches.

    1. Bravo Anne et merci pour votre témoignage ! Cela montre que c’est possible. Concernant les poêlées, toutes ne se valent pas, il faut les prendre crues et bien lire les étiquettes pour la composition. Certaines ont moins de 40 % de légumes ! D’autres ont essentiellement des pommes de terre et 3 légumes qui se courent après. Donc comme toujours : vigilance ! Où achetez-vous vos produits bio congelés ? Quelle marque ? Merci

  2. Merci Christine.
    Je fais au plus simple, les bios « Marque repère » de Leclerc… Je sais, ils ne viennent pas tous de France, mais je me déplace difficilement et fais avec ce que j’ai ! Leur poêlée cuisinée est sympa. Ils avaient une poêlée de courgettes bi-colores excellente pour mes quiches, mais je ne les retrouve pas en ce moment. Pour les fruits rouges bio c’est Toupargel.
    Puis-je vous parler d’autre chose ? Je vous ai contactée il y a quelques semaines via le formulaire de ce site et, sans réponse, j’imagine qu’il doit y avoir un souci technique. Autre souci technique, impossible de télécharger votre livre (pas le carnet de 9 recettes, le livre). J’ai essayé avec plusieurs adresses mail différentes et ça ne marche jamais. Comment faire pour vous joindre avec certitude ? Peut-être pourriez-vous m’envoyer un mail avec une adresse fonctionnelle à laquelle je n’aurais qu’à répondre ? Merci d’avance !

  3. Merci pour cet article très intéressant, qui recarde les règles de « bien congeler » :-).
    Je ne pourrais plus me passer de mon congélateur qui me rend très souvent service pour cuisiner sain, même quand je manque de temps.

  4. Salut Christine,

    J’avoue, je suis assez « mauvais élève » niveau congélation.

    Il m’ait déjà arrivé de congeler des produits qui avaient passer plusieurs jours au frigo, notamment des filets de poulets en barquettes. Quand j’ai voulu m’en servir après 3 semaines de congélations (dans des sacs congélations avec un zip), après décongélation, l’odeur était bizarre et mon cerveau m’a dit « Mange pas ça ! on va être malade ! ». En panda que je suis, j’ai écouté le mammifère en moi, j’ai envoyé à la poubelle…

    J’ai une question pour toi :

    J’ai ramassé un peu tous les jours des framboises sur mes framboisiers, vu que tout ne murissaient pas en même temps, puis j’ai congelé au fur et à mesure. J’ai rincé les framboises à chaque fois, puis j’ai mis les framboises fraiches à congeler, dans le contenant (en verre !!!) ou il y avait déjà des framboises congelées.

    Bonne ou mauvaise idée ? Pourquoi ?

    Merci beaucoup.

    Bonne journée,

    Benoît

    1. Merci Benoit de faire la démonstration de ce qu’il ne faut pas faire 🤣 Je pense que ce n’est pas idéal d’ajouter des aliments non congelés sur des aliments congelés, mais si c’est en toute petite quantité pourquoi pas.

  5. Merci Christine pour cet article de qualité! Je suis déjà pas mal de ces conseils car je congèle principalement des produits que j’ai cuisiné moi-même en quantité afin de gagner du temps ou alors certains légumes bruts, ou viande et poisson. De manière générale j’évite les produits ultra transformés que ce soit dans mon congélo ou ailleurs! la congélation c’est super pour les fruits rouges notamment, cela permet de faire de délicieux coulis même en plein hiver quand ce n’est plus la saison de ces fruits ;).

  6. Bonjour Christine, merci beaucoup pour cet article: clair et précis. Je suis une adepte du batch cooking, et l’étape conservation (tout comme les contenants) me questionne toujours, et bien voila plus maintenant 😉 . encore merci

Laissez votre commentaire, cela m'intéresse