3 MODES DE CUISSON SAINE (SANS SE RUINER EN USTENSILES)

3 modes de cuisson saine à utiliser au quotidien sans forcément se ruiner en ustensiles ! Et adaptés aux conseils d’Hildegarde de Bingen.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
    Partages
3 modes de cuisson saine et facile avec Hildegarde de Bingen

3 modes de cuisson saine sans se ruiner en ustensiles pour une
alimentation santé intégrale

3 modes de cuisson saine sans se ruiner en ustensiles, mais pourquoi donc ?

Vous avez décidé de prendre soin de votre santé grâce à une alimentation saine et équilibrée. Bravo !

Vous choisissez des aliments de qualité, de saison. Vous utilisez une huile bio 1ère pression à froid et évitez les aliments trop gras, trop sucrés. Bravo !

Vous ne grignotez pas entre les repas. Vous prenez vos repas à table, sans stress. Encore bravo !

Mais côté cuisson, ça se complique un peu pour vous. Changer ses habitudes alimentaires, c’est déjà compliqué, mais alors changer sa façon de cuisiner, c’est carrément galère. Enfin c’est ce que vous pensez !

Alors on y va…

J’ai donc choisi de vous présenter 3 modes de cuisson saine, à la portée de tous, qui sont compatibles avec la cuisine selon Hildegarde de Bingen. Ces conseils vous aideront à faire un pas de géant dans votre cuisine santé. Je vous explique aussi comment vous organisez pour ne pas devoir investir dans des ustensiles qui vous couteraient un bras. Allez, mettons nos bottes de 7 lieues.

1er mode de cuisson saine : la cuisson à froid

Accoler le terme de cuisson à l’adjectif froid vous semble un non sens. Pour vous cuisson et chaleur sont synonymes et ne vont pas l’un sans l’autre.

Et bien vous allez voir que vous vous trompez.

Il est vrai que les grands chefs étoilés ont mis à l’honneur la cryo-cuisson qui consiste à cuire en congelant à ultra-basse température. Ils réalisent cette cryo-cuisson avec de l’azote liquide. Ce n’est pas un produit que monsieur ou madame tout le monde peut se procurer, ni même utiliser dans sa cuisine.

Cuisson à froid : un conseil d'Hildegarde de Bingen

La cuisson à froid que je vous propose est beaucoup plus simple et abordable par tous. Il s’agit de cuire les aliments grâce à un assaisonnement : sel, épices, vinaigre de vin, huile.

C’est ce que l’on fait dans une marinade, par exemple. Sauf que lorsque l’on fait mariner une viande ou un poisson, on va rarement jusqu’au bout du processus.

Je vous propose cette cuisson à froid pour cuire vos crudités, toutes vos crudités. En effet, Hildegarde de Bingen dit que les crudités blessent les intestins et la rate. Quand on connait leur importance pour notre santé, il vaut mieux en prendre soin.

Donc j’insiste, si vous voulez être en bonne santé il faut absolument éviter les crudités. Pour cela vous n’aurez pas besoin de vous priver puisqu’il suffit de les cuire à froid.

Préparez à l’avance tous les légumes que vous souhaitez mettre dans votre salade, ajoutez-leur un peu de sel, des épices (à choisir selon leurs vertus), du vinaigre de vin (sans en abuser) et un filet d’huile de qualité. Le temps de cette marine varie selon les légumes, il est différent pour une salade verte dont la fibre est tendre et pour une carotte dont la fibre est plus dure. Vous constaterez que vos salades composées sont beaucoup plus gouteuses, car les légumes auront « absorbé » les saveurs de l’assaisonnement qui mettra leurs propres arômes en valeur.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à déguster !

Avec un peu d’anticipation, ce mode de cuisson est hyper facile.

2ème mode de cuisson saine : la cuisson à l’étouffée

Cuisson vapeur : utilisez un couvercle de taille adaptée à votre casserole

Ah, c’est celle que je préfère et que j’utilise le plus !

Elle est également très facile à réaliser. Elle consiste à cuire les légumes à basse température avec l’eau qu’ils contiennent. Mettez les légumes (mais c’est aussi valable pour la viande et le poisson) dans une casserole à fond épais. Ajoutez un peu de sel et des épices et couvrez avec un couvercle de taille adaptée afin de limiter la perdition d’humidité. Faites ensuite chauffer à feux très doux. Si vous n’avez pas l’habitude, au début, vous pouvez vérifier la température de cuisson, avec un thermomètre de cuisine, qui doit se situer entre 60 et 80°.

Les personnes qui ont apprécié cet article ont également lu « Bien choisir sa sauteuse en acier inoxydable 18/10 »

Pour certains légumes particulièrement secs, il peut être nécessaire d’ajouter un tout petit peu d’eau en début de cuisson.

Je vous conseille de couper les légumes de façon uniforme afin que la cuisson soit homogène. Plus les légumes sont coupés fins, plus la cuisson est rapide. Avec un robot ou une mandoline, c’est un jeu d’enfant.

Avant de servir, ajoutez un filet d’huile. C’est indispensable pour le goût. Et oui, c’est grâce au gras que nous goûtons les différentes saveurs. Et c’est indispensable pour notre santé.

Ce type de cuisson peut également être réalisée au four en respectant les basses températures.

3ème mode de cuisson saine : la cuisson à la vapeur

Je ne parle pas ici de cuisson à la cocotte minute ! mais bien de vapeur douce.

Cuisson vapeur : panier margueritte, idéal pour cuisiner à la vapeur douce sans se ruiner en ustensiles !
Panier margueritte : cuisiner à la vapeur sans se ruiner en ustensiles !

Pour une cuisson à la vapeur douce, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Avec un cuit-vapeur

Sur le marcheé, plusieurs marques proposent des cuit-vapeur. Choisissez celui dont la taille est adaptée à celle de votre famille, sur 1 ou plusieurs étages. Si je peux me permettre un conseil, évitez les cuit-vapeur dont les paniers sont en plastique.

Une mention spéciale pour le vitaliseur de Marion qui ne fait pas que cuire les aliments mais les assainit également.

Sans cuit-vapeur

C’est tout aussi simple et bien moins onéreux.

Mettez les légumes (mêmes conseils que pour la cuisson à l’étouffée) dans une passoire en inox ou dans un panier marguerite. Déposez la passoire ou le panier sur une casserole dans laquelle vous aurez mis suffisamment d’eau (en fonction du temps de cuisson). Portez l’eau à ébullition. Les aliments ne doivent pas être au contact de l’eau.

Au four

Certains fours proposent un programme spécifique pour une cuisson à la chaleur tournante + vapeur.

3 modes de cuisson saine sans se ruiner en ustensiles : les avantages

Coté santé

  1. Les micronutriments ne sont pas (ou moins sauf la vitamine C qui est détruite à la cuisson) détruits par la chaleur. Vous profiterez donc de beaucoup plus d’apports nutritionnels : vitamines, minéraux, protéines de meilleure qualité. Cela représente plus de « matériaux » pour que le corps se répare, se soigne, se renouvelle, grandisse. C’est la base d’une bonne santé.
  2. Les aliments ne cuisent pas dans l’huile ; elle est toujours rajoutée après la cuisson. Ils sont donc plus digestes.
  3. Les saveurs sont préservées.
  4. Les aliments sont plus moelleux et plus fermes.
  5. Les substances cancérogènes ne peuvent pas se former.

Côté porte-monnaie

Vous avez le choix de l’investissement financier que vous voulez réaliser. Vous avez compris que vous pouvez démarrer avec un tout petit budget.

D’ailleurs, il peut être bon de commencer avec les quelques ustensiles que je vous ai décrits plus haut et de choisir un cuit-vapeur dans un 2ème temps.

3 modes de cuisson saine sans se ruiner en ustensiles : les inconvénients

Le temps ! Evidemment les temps de cuisson sont plus longs. Mais là encore, avec un peu d’organisation, cela peut être complétement transparent. Ces cuissons ne nécessitent pas beaucoup de surveillance, vous avez donc tout le loisir de faire autre chose pendant la cuisson. N’hésitez pas à cuire plusieurs aliments en même temps.

Veillez à cuisiner des aliments frais, sains et bien lavés. Les micro-organismes (bactéries et autres) ne seront pas eux non plus détruits par la cuisson basse température !

Dites-moi en commentaire, cela m’intéresse :

Cuisinez de bonnes choses pour votre famille : 3 modes de cuisson saine compatibles avec les conseils d'Hildegarde de Bingen

Avez-vous l’expérience d’un de ces modes de cuisson ?

Avez-vous vos propres astuces en cuisine pour vous organiser ? pour gagner du temps ?

Vous n’avez pas d’expérience et vous voulez essayer ? par quoi commencez-vous ?

Signature de Christine Labbé Naturopathe
Vous avez aimé cet article, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
    Partages

6 réflexions sur « 3 MODES DE CUISSON SAINE (SANS SE RUINER EN USTENSILES) »

  1. J’aime beaucoup ton article ! C’est une très bonne idée de proposer des modes de cuisson saine mais sans investir dans plein d’ustensiles et autres robots. C’est assez rare je trouve de parler de la cuisson à froid et à l’étouffée, merci de nous en faire découvrir un peu plus sur ces modes de cuisson 😊. Pour mes légumes j’utilise régulièrement la cuisson à la vapeur. J’en prépare en grande quantité pour en avoir à dispo toute la semaine.

    1. Merci Sophie pour ton témoignage. L’organisation en cuisine (comme dans d’autres domaines !) est la clef pour ne pas y passer trop de temps ni trop d’énergie. J’ai prévu de faire un article sur le sujet un de ces jours 🙂

  2. Merci pour ton article super intéressant ! Je suis moi-même fan de cuisine mais je ne connaissais pas la cuisson à froid, j’ai appris quelque chose 🙂 Pour moi qui aime les crudités, ça peut être super pertinent comme type de cuisson ! 🙂

    1. Kim je te conseille vraiment d’essayer la cuisson à froid pour tes crudités, surtout si tu en manges beaucoup. Tu verras vite les effets bénéfiques sur ton système digestif d’abord et sur ta santé en générale car il y aura une meilleure assimilation des nutriments !

  3. Merci Christine pour ce très bel article. Très bien écrit et très complet. J’y ai appris de nombreuses choses dont la cuisson à froid. Je n’y aurai jamais pensé. Ca donne envie d’essayer. 😉 Merci pour ce partage 🙂

Laissez votre commentaire, cela m'intéresse