POTAGE DE LÉGUMES FACILE ET GOURMAND À LA MODE D’HILDEGARDE

Potage de légumes facile et gourmand à la façon d’Hildegarde. Je vous explique comment transformer votre soupe en un instant gourmand et sain facilement. En bonus, mes astuces gains de temps !

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
Potage de légumes façon Hildegarde avec des graines

Potage de légumes facile et gourmand
Les recettes d’Hildegarde de Bingen

Potage de légumes façon Hildegarde de Bingen servi dans des bols
Potage de légumes sain et gourmand façon Hildegarde de Bingen (Photo par Hanna Balan)

Potage de légumes facile et gourmand à la façon d’Hildegarde de Bingen. Est-ce une idée farfelue que de présenter une recette aussi basique ?

Non, bien sûr. Cette idée m’est venue afin d’accompagner au mieux les personnes que je reçois en consultation et qui sont désappointées lorsque je leur dis que, par exemple, Hildegarde de Bingen déconseille la consommation du poireau. Combien s’écrie : « mais comment vais-je faire ma soupe, c’est l’ingrédient de base de ma soupe ».

Dans cet article, je veux donc vous démontrer que l’on peut faire d’excellent potage sans poireau, sans pomme de terre et en ajoutant les ingrédients santé recommandés par Hildegarde.

Potage de légumes facile et gourmand à la mode d’Hildegarde : le choix des bons ingrédients

Les légumes

En premier lieu, choisissez des légumes de saison. J’ai déjà proposé plusieurs calendriers des légumes selon les mois, il faut toujours les avoir sous les yeux. 👀

Vous pouvez faire un mélange de légumes. C’est d’ailleurs très pratique pour se « débarrasser » de quelques légumes isolés au fond du frigo. Mais vous pouvez aussi privilégier un légume : un velouté de carotte, ou de betterave, par exemple.

Tant que vous y êtes, n’hésitez pas à faire de la soupe en grande quantité, vous gagnerez un temps précieux.

Si vous êtes très pressé, utilisez des légumes surgelés. Si vous avez quelques réticences, lisez cet article dans lequel je vous explique comment bien tirer parti des aliments surgelés sans risque pour votre santé.

L’eau

Utilisez de l’eau de bonne qualité : une eau non contaminée par des résidus de produits phytosanitaires ou de médicaments et peu minéralisée. Si vous utilisez une eau du robinet fortement chlorée, mettez la dans un pichet à large col et attendez que le chlore s’évapore.

Couvrez les légumes pour les faire cuire, cela suffit. Il sera toujours temps de rajouter de l’eau en fin de cuisson si la soupe est trop épaisse à votre goût. Ceci n’est pas un détail. Lors de la cuisson, les minéraux s’échappent des légumes et passent dans l’eau. Si vous mettez trop d’eau dès le départ, vous jetterez avec l’eau en trop les minéraux qu’elle contient. Avouez que ce serait dommage.

Les assaisonnements

Personnellement, lors de la cuisson, j’utilise les épices de bases : sel condimenté, galanga et pyrèthre d’Afrique. Si vous voulez consommer de l’hysope, c’est à ce moment là que vous devez l’ajouter car cette plante se consomme cuite.

Je ne mets rien d’autre lors de la cuisson. Je garde d’autres épices pour faire des variantes, mais je vous en parle plus loin dans cet article.

L’épeautre

Vous pouvez ajouter de la semoule fine (complète ou blanche), de l’égrugé ou de la farine de grand épeautre non hybridé. Cette étape présente 2 avantages :

  1. épaissir votre soupe si besoin est ; ça c’est l’aspect pratique
  2. apporter de l’épeautre et ses nombreux bienfaits. ; ça c’est l’aspect santé

Vous ajoutez l’ingrédient après avoir mouliné votre soupe et vous refaite cuire 2 à 3 mn.

Potage de légumes facile et gourmand à la mode d’Hildegarde de Bingen : la recette

Une soupe de légume façon Hildegarde dans un bol

Potage de légumes facile et gourmand façon Hildegarde

La recette qui fera de votre soupe un instant santé & plaisir
Temps de préparation 10 min
Temps de cuisson 29 min
Temps total 39 min
Type de plat Entrée, Soupe
Cuisine Française, Hildegardienne
Portions 6 personnes
Calories 140 kcal

Ingrédients
  

  • 6 carottes selon la saison
  • 2 navets selon la saison
  • 1 oignon selon la saison
  • 1 patate douce selon la saison
  • 1 fenouil selon la saison
  • 1 branche de persil selon la saison
  • sel, galanga, pyrèthre d'Afrique
  • 4 c. à soupe semoule fine de grand épeautre non hybridé ou d'égrugé ou de farine

Instructions
 

  • Epluchez et découpez tous les légumes. Plus vous les coupez fins, plus ils cuiront vite.
  • Mettez les légumes dans une grande casserole ou dans votre robot.
  • Couvrez d'eau
  • Ajoutez les épices
  • Portez à ébullition, faites cuire environ 20 mn. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.
  • Moulinez les légumes avec un robot plongeant ou au moulin selon le résultat souhaité.
  • Ajoutez la semoule fine en pluie
  • Faites cuire 3 mn tout en remuant
  • Dégustez !

Video

Notes

Toujours appréciée en hiver, la soupe peut constituer un instant gourmand haut en saveur. Pour cela variez les épices, les accompagnements : graines, herbes aromatiques, crème, beurre…
Retrouvez tous les détails sur mon blog « Santé naturelle tout simplement« .
Keyword entrée, légume, potage, soupe, velouté

Potage de légume facile et gourmand à la mode d’Hildegarde : l’audio

Cliquer sur la piste pour télécharger l’audio

Les variantes

Les variantes sont nombreuses qui permettent de préparer une soupe en grande quantité et de, néanmoins, servir un plat différent chaque soir.

Potage de légumes et divers assaisonnements présenté dans un bol
Variez les assaisonnements pour ne pas vous lasser de la soupe chaque soir
  • Les épices et plantes aromatiques : cumin, sarriette, serpolet, menthe, céleri, persil… Testez, associez, osez… cela est souvent une question de goût personnel, ne vous limitez pas
  • Accompagnement : huile de coco, beurre cru, crème fraîche, crème végétale. Ce peut être une bonne façon de finir un reste de jus de légumes
  • Déco ou complément : graines de courges, graines de chanvre, graines de pavot bleu
  • Supplément (sans abuser) : fromage râpé, fromage en dés (les bleus s’y prêtent bien)
  • le contenant : soupière, bol, assiette, cocotte… Et oui, il compte presque autant que le goût, n’oubliez pas que l’on mange aussi avec les yeux.

Faut-il mouliner la soupe ?

Lorsqu’on parle de soupe ou de potage, on imagine immédiatement un plat avec une texture bien lisse. Sachez que vous pouvez servir votre soupe avec les légumes en morceaux. L’exemple le plus connu est sans doute le minestrone.

Autrefois, on cuisait de la viande, du poisson ou des légumes dans de l’eau et on consommait séparément les aliments solides (viande, poisson, légume) et le bouillon. Ce bouillon est, en quelque sorte, l’ancêtre de nos soupes.

Potage de légumes en morceaux dans un bol bleu
Ne moulinez pas systématiquement votre soupe

La question de mouliner ou mixer les légumes est légitime. Le fait de mixer ou de mouliner casse les fibres, elles sont donc moins efficaces pour lutter contre une éventuelle constipation. Le moulin à légumes casse moins la fibre que le mixeur mais c’est aussi plus long ! ⏱

Une soupe bien lisse sera, à tord, avalée directement ; on aura tendance à manger plus vite et donc à consommer une plus grande quantité avant que l’effet satiété ne se fasse sentir. La soupe peut alors peser sur l’estomac et favoriser ainsi les remontées gastriques. Donc, comme pour les autres plats, on prend son temps et on maîtrise la quantité ; vous digèrerez alors facilement votre potage. Vous comprenez que l’on ne doit pas « boire » sa soupe mais bien la « manger », donc la mastiquer ! 🤨

La conservation

Une soupe maison sans produits laitiers se conserve, selon les légumes, 3 à 4 jours au réfrigérateur.

Pour la conserver plus longtemps, 8 à 10 jours, mettez-la bouillante dans des bocaux stériles que vous fermez immédiatement (comme pour les confitures). Un « cloc » doit vous signifier que l’air a bien été chassé.

N’hésitez pas à congeler vos potages soit dans des bocaux à confiture, soit dans des bouteilles en verre (style de jus de fruits) que vous aurez ébouillantés au préalable. Congelez rapidement lorsque les aliments sont froids. Ne remplissez pas trop car la soupe en congelant augmente de volume. Une soupe décongelée ne se conserve que 48 h, raison de plus pour ne pas voir trop grand. Pensez à étiqueter. A consommer dans les 3 mois.

Potage de légumes verts en cocotte
Quand la soupe devient gourmande !

Mon astuce gain de temps :

Je prépare des soupes très épaisses presque des purées de légumes comme indiqué dans la recette. Je les congèle en quantité suffisante pour 2 repas. Au moment de réchauffer la soupe, j’ajoute de l’eau selon la consistance souhaitée et rectifie l’assaisonnement. Je choisis une variante selon l’humeur du moment. Et tout le monde se régale ! 😄

Potage de légumes facile et gourmand à la mode d’Hildegarde de Bingen : concluons

J’espère vous avoir convaincu de mettre souvent une soupe au repas du soir en toute saison. La plupart des recettes que vous ferez pourront se consommer froides. Après le potage, ajoutez un hors d’œuvre ou un reste et le tour est joué ; c’est amplement suffisant pour un repas du soir. Et quel gain de temps !

Dites-moi en commentaire quel est l’ingrédient que vous préférez ajouter à votre soupe ?

Christine Labbé Naturopathe
spécialisée dans l’alimentation et la thérapie d’Hildegarde de Bingen

A vous la parole ! Dites-moi en commentaire ce que cet article évoque en vous ; quelle envie, quelle action, il suscite.

Faites du bien autour de vous en le partageant sur vos réseaux sociaux, à vos amis, à votre famille...

Enfin abonnez-vous pour recevoir une nouvelle publication chaque semaine. Naturellement vôtre !

Vous pouvez également me contacter afin de prendre rendez-vous pour une consultation.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !

10 réflexions sur « POTAGE DE LÉGUMES FACILE ET GOURMAND À LA MODE D’HILDEGARDE »

  1. Article excellent ! Je n’avais jamais autant appris sur les soupes ! Maintenant je vais mettre tout cela en application et tester plusieurs associations d’ingrédients et variantes.

    1. Stéphanie, régalez vous avec toutes sortes de soupes. Comme je l’explique dans l’article, veillez à ne pas mixer les soupes trop finement afin de garder un maximum de fibres, c’est tout bon pour lutter contre le diabète 😉

    1. Oui, Hildegarde gagne à être connue. J’ai d’abord fait des études de naturo classique puis quelques années après une spécialisation dans la thérapie d’Hildegarde et elle est tout particulièrement efficace ! 🙂

  2. Ces recettes de potage ont l’air très bonnes et sont super simples à réaliser. Je ferais attention désormais au mixage de la soupe, je ne pensais pas que ça avait une si grande importance. Merci !

  3. Super l’idée des des calendriers avec les légumes de saison dessinés dessus ! Et merci pour l’explication, je me demandais comment faire un bon potage maison plutôt que de prendre des soupes toutes faites au supermarché, c’est vrai que le goût n’a rien à voir ! Merci pour la recette je l’essaierai 🙂

Laissez votre commentaire, cela m'intéresse

%d blogueurs aiment cette page :