NETTOYER LES INTESTINS NATURELLEMENT : 1 MÉTHODE SIMPLE ET EFFICACE

Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nettoyer les intestins naturellement :
1 méthode simple et efficace

Dans cet article, je vous présente les raisons pour lesquelles il est vital de nettoyer les intestins naturellement assez régulièrement. Je vous donne une recette toute  simple à réaliser, efficace pour les petits et les grands.

nettoyer-les-intestins-naturellement

Pourquoi nettoyer les intestins naturellement ?

Les intestins : à quoi ça sert ?

Et non, nos intestins  ne sont pas qu’un vulgaire tuyau qui relierait l’estomac à l’anus. Nos intestins sont un monde à eux-mêmes que nous n’avons pas encore fini de découvrir !  Partons l’explorer.

Nos intestins : un paradis ou un enfer ?

Et bien, un petit peu des deux.

Le paradis

Nous offrons, dans  nos intestins, le gîte et le couvert à plusieurs milliards d’hôtes, bactéries et levures. Nous avons effectivement plus de micro-organismes dans nos intestins que de cellules dans notre corps. Notre microbiote peut peser jusqu’à 2 kg ! Plusieurs centaines d’espèces différentes cohabitent.  La composition de notre flore intestinale diffère selon le segment de l’intestin considéré.

En échange, toutes ces “petites bêtes” travaillent pour nous :

    • “fignolage” de la digestion qui n’a pas été terminée à l’étage du dessus
    • assimilation de micro-nutriments grâce à des enzymes dont nous ne sommes pas pourvus
    • participation à la synthèse de certaines vitamines : K, B12, B8
    • absorption des acides gras, du calcium, du magnésium…
    • participation au bon fonctionnement du système immunitaire.

On sait maintenant que tous ces micro-organismes communiquent et collaborent entre eux, qu’ils peuvent “faire des alliances”. Et ils “parlent” également à notre cerveau.

Voilà, ça c’est le paradis. Cet état est appelé symbiose.

L’enfer

Mais tout va mal pour ces bactéries et ces levures si :

♣  nous ne les nourrissons pas correctement : si notre alimentation n’est pas saine, ni équilibrée et pas suffisamment variée ; si nous mangeons trop de crudités

♣  si la maison que nous offrons n’est pas paisible : si nous vivons dans le stress permanent, les angoisses, la fatigue continuelle

♣  si nous leur faisons la guerre :

        • médicaments (notamment les antibiotiques, chimiothérapie, cortisone, antimycosiques, pilule contraceptive…) qui les détruisent, poisons (métaux lourds…),
        • poisons de l’environnement (pesticides, hydrocarbures chlorés), mercure des plombages
        • les conservateurs
        • équilibre acido-basique rompu,
        • compléments alimentaires inadaptés ou trop fréquents ou trop concentrés, détox inadaptée…

Si une (ou plusieurs) de ces conditions est trop souvent ou trop violemment présente, la vie de nos hôtes peut devenir un enfer qui va devenir le nôtre. Certaines colonies peuvent disparaître ou au contraire envahir un espace qui  n’est naturellement pas le leur.

C’est la dysbiose.

Quand les intestins déraillent

Quand, pour les raisons que nous venons d’évoquer, certaines espèces ne font plus leur travail correctement, notre santé est mise en péril.

Les signes de la dysbiose

De nombreuses maladies sont le signe d’une dysbiose. Sans entrer dans le détail des mécanismes de la genèse de ces dysfonctionnements, voici quelques symptômes et maladies (certaines sont multi-factorielles) liés à un microbiote lui-même malade : (1)

    • fatigue
    • irritabilité
    • ballonnements, diarrhées, constipation
    • digestion difficile, lente,
    • candidose
    • diabète
    • obésité
    • asthme
    • immunité insuffisante
    • maladies auto-immunes : neurodermite, psoriasis, inflammation chronique des sinus, bronchites, inflammation chronique de la muqueuse gastro-intestinale, SII, MICI, polyarthrite
    • rhumatisme
    • cancers
    • certaines maladies psychologiques et psychiatriques  (2)

En un mot comme en cent : il nous est absolument vital de veiller à la bonne santé de nos intestins !

Est-il vraiment nécessaire de nettoyer les intestins naturellement ?

La symbiose est un équilibre délicat et précieux qu’il n’est pas toujours facile de maintenir. Même si, au quotidien, nous veillons à avoir une alimentation saine et variée ainsi qu’une bonne hygiène de vie, il peut être nécessaire de nettoyer les intestins naturellement régulièrement.

Je propose généralement 2 assainissements par an, aux intersaisons :

>  mi-octobre

>  mi-avril.

Cette démarche n’est pas anodine, il est toujours préférable d’en parler avec un naturopathe.

Comment nettoyer les intestins naturellement à l’école d’Hildegarde de Bingen ?

assainissement-intestinal-hildegarde-de-bingen

Électuaire au fenouil des Alpes “plus précieux que l’or”

Le fenouil des Alpes (Meum athamanticum) est une plante aromatique connue en médecine populaire comme tonique pour combattre les rhumes, l’insuffisance cardiaque, les affections de la vessie et pour stimuler l’appétit. (3)

En Allemagne, on en fait une eau-de-vie qui ressemble à la gentiane.

Hildegarde lui associe d’autres plantes : le galanga, la réglisse et la sarriette. On ajoute ce mélange à de la purée de poires et à du miel.

Voici ce qu’en dit Hildegarde :

“C’est l’électuaire le plus précieux, plus précieux que l’or et plus utile que l’or le plus pur, parce qu’il chasse la migraine et diminue les difficultés respiratoires que les poires crues produisent dans la poitrine de l’homme. Il enlève aussi toutes les mauvaises humeurs dans l’homme et le purifie à la manière dont on débarrasse une marmite de sa moisissure.”

Recette

Recette de l'électuaire de poires pour assainissement intestinal
Cliquez sur l’image pour télécharger le fichier

Où achetez les ingrédients

Vous trouverez le mélange d’épices ou la préparation toute faite chez les fournisseurs habituels de produits d’Hildegarde de Bingen.

Posologie

Consommez cet électuaire :

⇒  1 cuillère à café le matin à jeun

⇒  2 cuillères à café après le déjeuner

⇒  3 cuillères à café au coucher

Si c’est trop fort en bouche, remplacez au début la cuillère à café par une cuillère à thé. Vous pouvez aussi le tartiner sur un bout de pain d’épeautre. Dès que possible, prenez la posologie habituelle.

Cette cure dure environ 4 semaines.

Action en douceur

Contrairement à d’autres techniques ou produits plus radicaux , cet électuaire de poire au fenouil des Alpes assainit les intestins sans détruire la flore intestinale commensale. La symbiose est restaurée.

Son action se fait en douceur et ne provoque ni diarrhées, ni aucun autre désagrément.

Vous vous sentirez plus léger et aurez un ventre plat.

Quelle alimentation pour nettoyer les intestins naturellement ?

assainissement-intestinal-hildegarde-de-bingen-alimentation

Il est important de soutenir le travail de cet électuaire par une alimentation saine et équilibrée. Voici quelques axes à tenir si possible.

consommez

L’épeautre

Le grand épeautre non hybridé est un allié inestimable lors de cette cure. Il contient de précieuses fibres solubles et insolubles d’une longue chaîne d’hydrates de carbone.

Les fibres solubles transformées réduisent les agents de putréfaction.

Les fibres insolubles “aspirent” l’acide biliaire, les toxines produites par les bactéries et les composés putrides et nous en débarrassent par les selles.

Consommez de l’épeautre à chaque repas.

Les légumes et les fruits

L’action des fibres de l’épeautre pourra être renforcée par la consommation de fruits et légumes.

Le pyrèthre d’Afrique

Le pyrèthre d’Afrique est un probiotique dont Hildegarde nous dit qu’ “il fait disparaître de l’homme tout ce qui est souillé”. Il contient de l’inuline, un prébiotique qui stimule la croissance des bactéries bénéfiques.

L’ail

L’ail contient également de l’inuline et de l’allicine qui est un antibactérien. Il se mange cru.

Les yaourts

Mangez des yaourts, leurs bactéries sont bénéfiques pour l’intestin. Notez que les yaourts conviennent aux personnes intolérantes au lactose.

Supprimez ou diminuez

Afin de soutenir l’action de l’électuaire de poires, veillez à diminuer ou à supprimer certains aliments, tels que :

Les crudités

C’est lorsque nous cuisons les aliments qu’ils deviennent digestibles. La cuisson peut être obtenue par le feu ou une vinaigrette.

Assaisonnez vos crudités minimum 10 à 15 mn avant le repas pour les cuire.

Les produits carnés

Les produits carnés augmentent l’inflammation de l’intestin et sont classés par l’OMS comme cancérogène. (4)

La digestion du fer contenu dans la viande rouge et la charcuterie se transforme, par oxydation, en aldéhyde. Ce composé est toxique car il favorise les mutations de l’ADN et provoque la mort des cellules du colon et du rectum.

Pendant votre cure d’électuaire de poires, consommez de la viande rouge , au maximum, 1 fois / semaine.

Un dernier conseil de votre naturo

Prenez le temps de vous préparer à votre assainissement intestinal.

D’abord mentalement. Choisissez une période où vous êtes disponible. Pensez que vous allez vous faire du bien !

Pensez ensuite au côté pratique. Si vous déjeunez à l’extérieur, trouvez le contenant adapté pour emporter votre dose du midi.

Anticipez l’achat de votre mélange d’épices ou votre électuaire déjà préparé.

Mettez dans votre frigo les aliments conseillés. Donnez la priorité absolues aux produits bio pendant cette période.

Vous avez encore des questions, des hésitations ? N’hésitez pas à me les communiquer en commentaire sous cet article Smile

Partagez cet article sur Facebook afin de faire profiter vos amis de cet assainissement intestinal simple et efficace !

Prenez soin de votre santé !

Sources
(1) Microbiote intestinal – Une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies – INSERM
(2) Microbiote et cerveau : corrélation avec les pathologies neurologiques et psychiatriques – Descoins Laura – Doctorant en pharmacie
(3) Les maladies de l’appareil digestif – Dr Strehlow – Ed Les Jardins d’Hildegarde
(4) Dr Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille et auteur du livre « La viande : un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout ?

Cet article fait partie de #mondéfi semaine 26 :

Adopter une alimentation saine en 26 semaines avec Hildegarde de Bingen


Vous avez aimé cet article, partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 12
    Partages

8 réflexions sur « NETTOYER LES INTESTINS NATURELLEMENT : 1 MÉTHODE SIMPLE ET EFFICACE »

  1. Article étonnant sur un domaine que je ne connaissais absolument pas, merci pour cette découverte! attention le lien donné dans le PDF pour les jardins d’hildegarde ne fonctionne pas, il n’y a pas d’apostrophe dans une adresse mail. L’occasion d’ailleurs de découvrir cette sainte chrétienne étonnante du 11ème siècle.

    1. Je suis heureuse de t’avoir accompagnée dans cette découverte. Avec Hildegarde, pas besoin de passer beaucoup de temps en cuisine pour manger sainement… 🙂
      Je viens de corriger le lien ; quelle étourdie ! Merci de me l’avoir signalée et merci pour ton commentaire.

  2. Merci pour ces astuces ! J’ai souffert pendant longtemps de colopathie fonctionnelle et je vais mieux depuis que j’ai remplacé la farine de blé par de la farine de blé complet. Saurais-tu expliquer pourquoi ? Quant au fer, que conseilles-tu de manger à la place de la viande rouge lorsqu’on est en permanence anémiés ?

    1. Delphine, j’avoue être surprise que le blé complet ait pu calmer ta colopathie fonctionnelle ! As-tu fait d’autres changements alimentaires au même moment ? Concernant l’anémie, il faudrait en trouver la cause. C’est toujours ce que l’on recherche en naturopathie. Quoi qu’il en soit tu peux privilégier les légumineuses, le foie de volaille, coings, persil, ortie, garder un peu de viande rouge si cela t’est possible. Et en thérapie hildegardienne, on propose le pyrèthre d’Afrique qui va améliorer l’assimilation des nutriments. Il y a d’autres remèdes adaptés à la cause 🙂 Là aussi la santé de tes intestins est primordiale. J’espère que ces quelques conseils généraux pourront t’aider. Bon courage Delphine et merci pour ton commentaire !

  3. Un petit nettoyage post-vacances n’est pas refus 🙂
    Je sens que mes intestins ont été déséquilibrés par la nourriture Espagnole que j’ai consommé pendant plusieurs jours.
    Je remarque qu’il suffit parfois d’un changement d’habitude pour que les ballonnements s’installent dans mon quotidien.
    Alors, même s’il peut-être recommandé de consommer des yaourts, je sens bien que c’est un aliment qui m’enflamme grandement.
    Il y’a des variables qu’il faut connaître! Pas évident, mais c’est un chemin intéressant 🙂

    1. Tu as raison Julia, il faut bien se connaître. Nous avons tous nos particularités. Maintenant, si le moindre changement entraîne le retour illico presto des ballonnements, il y a peut-être quelque chose à creuser ? 🙂 Merci pour ton commentaire et viva España !

Laisser un commentaire